Santé

Santé : quels traitements contre l’anxiété ?

traitements contre l’anxiété 

Considérée comme la maladie du siècle, la dépression et l’anxiété qui le caractérise se soignent de diverses manières. Outre les médicaments proposés en pharmacie, les remèdes de grands-mères, mais également les traitements auprès d’un thérapeute pourront aider. Découvrez-en davantage à travers ces prochains paragraphes. 

Soigner l’anxiété par la thérapie cognitive comportementale

Solution sans chimie, la prise en charge psychologique permet de venir à bout de certaines formes du trouble anxieux. Les séances chez le thérapeute peuvent s’accompagner d’autres programmes. Tout dépend de la sévérité de la maladie. Quoi qu’il en soit, la thérapie cognitive et comportementale est un traitement anxiété par excellence dans une atteinte modérée. Cette méthode comprend 12 à 25 rendez-vous auprès du praticien en fonction de la gravité de la pathologie psychique. Elle vient à bout des peurs inexpliquées, de la phobie sociale,ou des crises de panique à répétition.

Les mauvaises habitudes, l’addiction ainsi que les troubles obsessionnels compulsifs sont également soignés par cette approche. L’entrevue dure 45 minutes et vise principalement à aider le patient à affronter ses « vieux démons ». Le thérapeute le guide progressivement à revenir sur les souvenirs douloureux ou les expériences négatives. À la fin du traitement, la personne a surmonté le traumatisme qui le hante. 

La prise en charge médicamenteuse de l’état anxieux

Plusieurs solutions sont proposées par la médecine moderne comme traitement de l’anxiété. Certains médicaments sont même en vente libre en officine. Le pharmacien peut recommander un anxiolytique sans ordonnance. Il faut généralement agir de manière graduelle en commençant avec les formules les moins lourdes. La gravité du trouble compte dans le choix de la molécule et du produit à acheter.

De manière générale, les patients se tournent vers la benzodiazépine. Cela dit, des médicaments à base de prégabaline et de buspirone sont aussi couramment consommés. Certains de ces produits agissent rapidement contre une crise de panique passagère. Par contre, il faut des antidépresseurs sur le long terme si la personne a des symptômes tels que l’insomnie, le manque d’appétit ou la difficulté à se concentrer. Dans ces cas, il lui faut des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine ou ISRS. La noradrénaline (IRSN) joue également un rôle dans sa guérison. Une cure dure environ 2 semaines de prises.

Divers remèdes qui pourront être essayés

Différentes plantes ont la particularité de calmer. C’est notamment le cas du tilleul qui se boit en infusion. Les aînées utilisent également une préparation à base de lavande pour apaiser l’esprit. La liste des anxiolytiques biologiques s’allonge avec la valériane et le houblon. Pour ceux qui ne souhaitent pas essayer la phytothérapie, il est conseillé de se mettre au yoga.

Certaines postures ont la particularité de vaincre la nervosité. Il est possible de se faire accompagner par un sophrologue. Cette médecine parallèle a le mérite de venir à bout de l’état anxieux lorsqu’elle est bien manipulée. C’est aussi le même constat pour la méditation pleine conscience. Cette approche montre de l’efficacité s’il s’agit de trouble léger. Pour les cas les plus graves, il faudra se tourner vers l’acupuncture et d’autres thérapies alternatives.