Santé

La maintenance du défibrillateur est indispensable

Ce sont des dispositifs médicaux qui peuvent sauver des vies. De ce fait, l’exploitant a une obligation de mise en œuvre de la maintenance et des contrôles de qualité. Il doit se référer aux recommandations du fabricant pour l’exécution de la maintenance de ce dispositif. Sa responsabilité peut être engagée si un incident est imputable à un défaut de maintenance. Vous pouvez alors vous tourner vers des experts comme Defibril qui assure la maintenance des appareils. Vous le savez sans doute, tous les appareils qui ne sont pas suivis très régulièrement sont victimes plus souvent d’une panne. Dans ce cas de figure, cela peut être dramatique pour le patient. 

Quand utiliser le défibrillateur ?

La victime ne bouge plus, ne parle pas, ne respire plus. C’est une absence de signe de vie. Le défibrillateur peut alors être utilisé en cas d’arrêt cardiaque avéré. Chaque minute compte, il faut agir vite. Les causes de l’arrêt cardiaque sont multiples. Le défibrillateur ne remplace pas le massage cardiaque. Il traitera si nécessaire cette défibrillation avec un choc électrique. Chaque année, plus de 50.000 morts sont recensés en France et plus de 7 millions dans le monde, soit une personne, toutes les cinq secondes. Tout peut se jouer dès les premières minutes, une minute de perdue équivaut à 10% de chance de survie en moins. De ce fait, la technologie n’est pas infaillible, mais vous limitez les risques grâce à une maintenance très pointilleuse de ce défibrillateur. Renseignez-vous alors sur les offres mises en place. 

Qui peut l’utiliser ?

Toute personne qui est en présence d’une victime en arrêt cardiaque peut être amenée à utiliser un défibrillateur. C’est pour cela que leur maintenance est essentielle afin que ces appareils soient tours en bon état de fonctionnement. Depuis déjà quelques années, les défibrillateurs se multiplient en France dans les lieux publics, les écoles, les hôtels, les établissements administratifs, sportifs. Un défibrillateur qui n’est pas inspecté régulièrement est inutile et il va à l’encontre de la loi. L’entretien et le contrôle concernent l’appareil, mais aussi les consommables comme les batteries, les piles, les électrodes. La plupart du temps le fabricant qui installe le défibrillateur propose un contrat de maintenance. Cette prestation peut être ponctuelle ou pluriannuelle. L’entretien des défibrillateurs est obligatoire depuis juin 2018. De plus, comme pour les gestes de premiers secours, il est parfois judicieux de suivre une formation précise. Cette dernière vous apprend à utiliser convenablement cet appareil qui sauve des vies.