Compte sans banque : comment ça fonctionne ?
Santé Financière

Compte sans banque : comment ça fonctionne ?

Vous vous posez des questions sur le compte sans banque : comment ça marche ? A quoi ça sert ? Quelle solution choisir ? Justement, notre équipe s’est penchée sur la question car le peut étonner.

En effet comment est-il possible d’ouvrir un compte bancaire, sans avoir recours à la banque et sans entendre parler de comptes bancaires ? En réalité, les comptes sans banque sont tout simplement des comptes ouverts auprès d’un établissement français autre qu’une banque traditionnelle, telle que nous la connaissons.

Il est ouvert auprès d’une néobanque, une banque annexe, en ligne ou auprès d’un bureau tabac français. L’équipe de Cresca vous donne tous les détails sur son fonctionnement…

Le compte sans banque : un compte de paiement

Premièrement, un compte sans banque est dit « de paiement ». Accompagné d’une carte bancaire, ce n’est pas un compte courant, seulement en partie ! Par exemple, les services ne seront pas les mêmes que ceux d’une banque traditionnelle qui propose un espace en ligne, à l’instar du service www.lefil.com du Crédit Agricole qui est, plutôt, une interface client.

De plus, un compte sans banque s’obtient sans aucune condition de revenus.

Pour plus de précisions, voici la liste des opérations permises et celles qui ne le sont pas.

Les opérations autorisées

Accessibles uniquement en ligne, les comptes sans banque permettent de :

  • Faire ou de recevoir des virements, depuis le monde entier. Vous aurez donc un RIB français (relevé d’identité bancaire) propre et pourrez faire un paiement par virement, et en recevoir de n’importe qui ;

  • Faire des retraits auprès d’un guichet automatique. Pour cela, une carte bancaire sera fournie au moment de l’ouverture du compte ;

  • Gérer soi-même son compte. En effet, chaque client possède son espace personnel, en ligne, à partir duquel il pourra consulter son solde, suivre un paiement ou encore profiter des services susmentionnés.

Les opérations non-autorisées

Attention, les comptes sans banque ne sont pas des comptes courants ouverts auprès d’une banque classique ! Par conséquent, certains services bancaires ne sont pas accessibles, notamment :

  • Le découvert : il ne pourra y avoir aucune autorisation de découvert. L’argent accessible sera limité à l’argent qui y est disponible pour effectuer tout paiement ;

  • Le chèque : malgré le RIB, un compte sans banque n’est assorti d’aucun chéquier. Seule la carte permettra un retrait ;

  • Le dépôt d’espèce : les néobanques n’ont souvent pas de guichets pour recevoir les dépôts d’espèces. Ces comptes bancaires devront donc être exclusivement alimentés par des virements. La néobanque Nickel est une exception. En effet, son réseau se compose de plus de 5000 buralistes en France, aptes à recevoir des dépôts d’espèces. Ce n’est pas le cas de la concurrence, notamment N26 ou d’Anytime ;

  • Le gestionnaire de compte : les comptes sans banque n’ont pas de gestionnaire attitré. La gestion de compte se fait principalement par le client lui-même, et en ligne. S’il y a une bien offre de service de relation avec les clients, les conseillers sont plus difficilement accessibles que dans les banques classiques et mettent plus de temps à répondre.

Malgré tout, cette solution bancaire présente plusieurs avantages. A découvrir tout de suite dans la suite de l’article !

Ouvrir un compte sans banque : la procédure

Cela étant dit, quelles sont les procédures et les documents requis pour ouvrir un compte sans banque ? En outre, qui peut le faire ?

Eh bien, sachez qu’aucune condition n’est obligatoire car ce type de compte bancaire est ouvert à tous, et s’ouvre très facilement !

Qui peut ouvrir ce type de compte ?

Tout le monde. Comme le découvert et le chèque ne sont pas accessibles comme sur les comptes bancaires classiques, tout le monde peut ouvrir un compte sans banque. Même les interdits bancaires !

Les personnes ayant l’interdiction d’ouvrir un compte bancaire sont donc les premières cibles de ce type de solution.

En outre, un compte sans banque s’ouvre sans aucune condition de revenus minimum. Par conséquent, il fait aussi le bonheur de ceux qui ont des entrées d’argent aléatoires et faibles. Les jeunes, ainsi que les étudiants et tous ceux qui ont des finances fragiles – et qui pourtant auront besoin d’un RIB – se satisferont très bien de l’offre proposées par les banques en ligne.

Où et comment ouvrir un compte sans banque ?

L’ouverture du compte se fait auprès de toute néobanque de votre choix. En France, il y en a beaucoup dont Nickel, Sogexia, N26 ou encore Orange Bank.

Ouvrir un compte sans banque en ligne

En principe, tout se fait sur internet. Il suffit d’aller sur le site officiel de la néobanque de votre choix et de cliquer sur « ouvrir un compte » ou toute formule similaire. Vous devez ensuite remplir un léger formulaire de renseignements personnels. La banque en ligne confirmera ensuite votre identité, en vous demandant de joindre des pièces justificatives, comme votre pièce d’identité et un justificatif de résidence. Certaines banques ne passent pas par cette étape, pour certaines de leurs offres.

Par la suite, le lien se fera entre vous et les informations de contact que vous avez fournies, et on vous demandera : soit de cliquer sur un lien dans l’e-mail, soit d’insérer un code fourni par SMS, soit de fournir une photo ou une vidéo de vous.

Certaines banques exigent un premier versement pour activer le service bancaire, d’autres non. Dès que le compte est ouvert, vous recevrez votre RIB français. Votre carte bancaire vous sera, elle, livrée.

Ouvrir compte sans banque chez un buraliste

Exceptionnellement, l’ouverture d’un compte sans banque peut se faire auprès d’un buraliste. Très peu de néobanques ont un réseau suffisamment étoffé pour permettre des services de proximité. Ainsi, à ce jour, Nickel est la seule dont l’offre d’ouverture de compte physique est satisfaisante.

La procédure est d’autant plus simple ! Rendez-vous auprès d’un buraliste. Emmenez vos justificatifs d’identité avec vous. Vous recevrez votre carte sur place, accompagné du RIB afin de bénéficier de tous vos avantages gratuits dans l’immédiat. Vous pourrez d’ores et déjà commencer vos opérations de retraits, de paiement ou autres.

Le fonctionnement de ce type de compte

Comment utiliser un compte sans banque dans sa vie de tous les jours ? Voici les détails et les avantages, à commencer par les frais inhérents aux services bancaires.

Frais d’utilisation du compte sans banque

Les frais d’utilisation du compte sans banque sont surtout liés à la mise à disposition des cartes bancaires. Il s’agit, dans la plupart des cas, de cartes Mastercard. Néanmoins, certaines banques en ligne comme N26 sont dépourvues de frais mensuels ou annuels ! Dans le cas de N26, son utilisation est gratuite.

D’autres, à l’instar de Nickel, comportent des frais d’utilisation annuels pouvant aller jusqu’à 20 euros. Toutefois, chaque retrait est assorti de frais par opération, ou est exceptionnellement gratuit jusqu’à un certain montant. Les néobanques qui présentent ce type d’avantages se rémunèrent grâce au pourcentage sur le montant retiré.

D’autres encore appliquent directement des frais de 1 à 2 euros par retrait. Pour d’autres encore, une portion de retrait par carte, par mois, est gratuite. Autre variante : chez Orange Bank, par exemple, on garantit des retraits gratuits, mais seulement en zone euro.

Que valent les banques gratuites et présentent-elles réellement des avantages ? (Vidéo)

Dans cette vidéo, la chaîne Tout compte Fait enquête sur les banques sans condition de revenus comme Revolut, Orange Bank, ou N26.

5 néobanques qui offrent leurs services de compte sans banque

Les explications d’un quelconque fonctionnement sont meilleures avec les exemples, n’est-ce pas ? Prenons l’exemple de 5 néobanques standard :

  1. Le compte sans banque proposé par N26
  2. Le compte sans banque proposé par Revolut
  3. Le compte sans banque proposé par Sogexia
  4. Le compte sans banque proposé par Veritas
  5. Le compte sans banque proposé par Nickel

Notre objectif est surtout de parler de la différence entre chaque offre. Et pourquoi pas de leurs avantages… Prêts pour le tour d’horizon ?

N26 et son offre de compte sans banque

compte sans banque n26

N26 se singularise par son offre classique entièrement gratuite, d’une part. D’autre part, elle propose deux offres payantes pour les professionnels (business et micro-entrepreneur).

En revanche, son principal inconvénient est le coût des retraits par carte : 2 euros par opération.

Vous pouvez télécharger l’application sur votre smartphone pour mieux suivre tout paiement ou mouvement d’argent sur le compte.

Revolut et son offre de compte sans banque

compte sans banque revolut

Revolut est l’alliée de ceux qui voyagent et qui tiennent à la bonne gestion de leur argent durant leur périple. Pourquoi ? Parce qu’il est possible de passer d’une devise à une autre, en utilisant la même carte Mastercard.

Cependant, son service client en ligne est entièrement en Anglais.

Là aussi, une application mobile existe pour mieux gérer votre argent.

Sogexia et son offre de compte sans banque

compte sans banque sogexia

Sogexia, à l’opposé, est une banque en ligne française. Son offre sur-mesure pour les professionnels est son principal attrait.

Néanmoins, si vous cherchez une offre standard ou des services gratuits en majorité… il faudra repasser ! En effet, le sur-mesure et la personnalisation de services impliquent des coûts plus élevés. Ainsi, beaucoup de ces services sont payants, même la réception d’un virement.

Bien que très récente, l’application Sogexia est disponible et très bien notée. Une aubaine pour suivre vos revenus, consulter votre RIB ou déclencher un paiement. Et, tout comme certaines de néobaques, elle propose une carte bancaire pour les retraits, pour les débits, ou encore une carte de crédit et une carte prépayée. Ces cartes sont, d’ailleurs, de type Mastercard.

Veritas et son offre de compte sans banque

Veritas permet à tout utilisateur français de choisir entre un RIB anglais ou un RIB français. De plus, la néobanque propose trois formules :

compte sans banque veritas
  • la « Classic », qui nécessite le dépôt d’aucun document ;
  • la « Basic », qui requiert le dépôt d’un justificatif d’identité et de domicile ;
  • la « VIP », qui exige le dépôt d’un justificatif d’identité et de domicile certifié par un avocat ou par un notaire.

Cependant, contrairement à la plupart des néobanques, le virement de revenus chez Veritas ne fait pas partie des services gratuits. Les virements sur comptes bancaires sont bel et bien payants.

La carte Veritas fournie avec l’offre sans compte bancaire est une Mastercard à recharger simplement. La seule condition est de le faire avec des espèces ou via des virements.

Nickel et son offre de compte sans banque

compte sans banque nickel

L’offre en ligne de la néobanque Nickel se distingue par plusieurs avantages, notamment son réseau de buralistes très large et surtout la possibilité de faire un dépôt ! Pour rappel, le dépôt d’espèces n’est pas permis lorsqu’on décide d’ouvrir un compte sans banque français.

Attention, l’ouverture de compte chez Nickel ne fait pas partie des services gratuits.

Quant au paiement au quotidien, il peut se faire en ligne ou en physique grâce à une carte bancaire. Cette offre en ligne ou auprès d’un buraliste se fait en 5 minutes et sans aucune condition de revenus !

Pour gérer tout cela, il existe une application pour smartphone sur laquelle vous pouvez tracer chaque paiement, tous les retraits, avoir accès à votre RIB et aux informations de votre carte.

En tant qu’habitués des comptes bancaires traditionnels, seriez-vous prêt(e)s à opter pour un compte sans banque ? On en parle en commentaires !

Post Comment