Santé

Baisse de la testostérone : symptômes, causes et traitements

Baisse de la testostérone

Relative à un trouble hormonal chez l’homme, la baisse de la testostérone est un phénomène semblable à la ménopause. Également appelé andropause, il affecte généralement les individus âgés de plus de 45 ans. Atteinte de celle-ci, des changements physiologiques vont survenir pour atténuer progressivement les signes de virilité. Quoi qu’il en soit, ce déclin en testostérone peut être préconisé à l’aide de diverses techniques. Mais encore faut-il déterminer ses causes à travers les symptômes affichés. Plus de détails.

L’andropause ou baisse de testostérone : c’est quoi ?

Les spécialistes spécifient la baisse de testostérone comme déficit androgénique lié à l’âge ou DALA. Touchant principalement les hommes de plus de 45 ans, c’est un phénomène biologique qui peut avoir des répercussions sur la sexualité, l’énergie, l’humeur et également l’agilité physique. Bien qu’il n’y ait pas d’élément déclencheur évident pour son apparition, les signes cliniques s’exposent graduellement avec le temps.

D’après les études réalisées à l’encontre de l’andropause, celle-ci peut se poursuivre par une certaine fragilité au niveau de l’état de santé de l’homme. Une raison pour laquelle il faut se hâter de le maîtriser. Heureusement que de nos jours il est POSSIBLE d’acheter de la testogel pour combler le manque.

Les facteurs à l’origine du déficit hormonal chez l’homme

Bien évidemment, l’âge est le facteur premier pouvant mener à la baisse de la testostérone. Le vieillissement ne peut donc être dissocié à l’andropause. Toujours d’après les médecins chercheurs, on compte un déficit hormonal annuel de 1% dès que l’homme franchit le seuil de la trentaine.

Par ailleurs, d’autres facteurs de risques peuvent également être à l’origine de la carence hormonale chez l’homme. Les principaux sont les suivants :

  • L’hyperœstrogénie liée à l’obésité,
  • La chimiothérapie ou la radiothérapie,
  • Le diabète ou le VIH,
  • La montée du taux d’alcool dans l’organisme,
  • L’infection des gonades,
  • La prise d’anticonvulsifs et d’antipsychotiques.

Les symptômes de l’andropause

Avant d’entrer dans les détails, il est important de souligner que l’andropause est difficile à identifier. Les signes cliniques diffèrent d’un patient à un autre. Quoi qu’il en soit, les indications suivantes sont les plus fréquentes :

  • Pauvreté sexuelle faute de la baisse de libido,
  • Dysfonction érectile,
  • Espacement des rapports sexuels,
  • Perte d’énergie et fatigue,
  • Prise de poids,
  • Hypersudation,
  • Apnées du sommeil,
  • Difficulté de concentration,
  • Amoindrissement de la pilosité,
  • Réduction du volume testiculaire

Baisse de la testostérone : les solutions disponibles

Bien que l’âge soit la cause première du déficit hormonal chez l’homme, des traitements restent disponibles pour rétablir le niveau de testostérone. Ces derniers visent surtout à ralentir le vieillissement en vue de rehausser la libido. Dans tous les cas, les thérapies mises en œuvre doivent être surveillées médicalement afin d’éviter les effets secondaires ainsi que les contre-indications.

Voici les traitements disponibles pour une thérapie de testostérone :

  • Le replacement de la testostérone par voie transdermique,
  • L’application de gels topiques,
  • L’injection de l’hormone mâle,
  • La pose d’un implant sous-cutané.

Mais pour réellement trouver de l’efficience, il est conseillé d’utiliser le Testogel. Il s’agit d’un médicament qui contient de la testostérone pour rehausser le taux hormonal chez l’homme.