Maison

À quoi sert le ramonage ?

ramonage cheminée maison

Souvent accompagné d’une chaudière à gaz ou autre, avoir une cheminée permet aux consommateurs de profiter d’une chaleur naturelle chez soi, surtout en période d’hiver. Mais, avez-vous pensé à le faire ramoner ? Une intervention qui est parfois négligée par la plupart des gens. Cependant, comme pour la chaudière, il est aussi raisonnable de vérifier au moins une fois par an les cheminées, d’où l’importance du ramonage. Voici les détails.

Pourquoi faut-il faire ramoner la cheminée ?

Le ramonage fait partie de l’entretien à effectuer pour un équipement de chauffage. À noter que, en fonctionnant, un appareil de chauffage s’encrasse. Et l’intervention peut garantir une plus grande durée de vie et maintenir votre cheminée en bon état. Le ramonage prévient également les dysfonctionnements de la cheminée ou de la poêle à bois de votre maison. Il permet ainsi l’évacuation des gaz de combustion. Le ramonage de la cheminée réduit les risques d’incendies et d’émanation de gaz nocifs à l’intérieur de l’habitation. Ce qui signifie que pour des raisons de sécurité, le ramonage est obligatoire au moins une fois par an. Hormis la sécurité, un ramonage régulier présente également de nombreux avantages. Un conduit bien ramoné peut offrir un meilleur tirage. Ce qui veut dire que, cela pourra réduire la pollution générée par les fumées de 7 à 10%.

ramonage-cheminee

Les différentes étapes d’un ramonage de cheminée

Le ramonage de cheminée peut s’effectuer en différentes étapes. Mais avant de vous lancer dans ces étapes, la première chose à faire est de vérifier qu’aucun animal ne s’est installé dans le conduit de votre cheminée, et par la suite vous pouvez suivre les étapes suivantes :

  • Vider le cendrier,
  • Enlever tout ce qui est présent dans la pièce,
  • Placer une bâche ou un drap usé en dessous du conduit ou bien devant le logement,
  • Placer un récipient sous le conduit afin de récupérer ce qui va tomber,
  • Utilisez un hérisson pour nettoyer le conduit,
  • Insister sur le grattage avec le hérisson sur les lieux bouchonnés,
  • Passer par la suite par le grattage avec une brosse.

À noter que le ramonage s’effectue principalement avec un feu éteint. Et pour votre sécurité, il est préférable de faire appel à un ramoneur expérimenté pour faire la tâche. Ce dernier possède l’atout et la qualité importante pour plus d’efficacité. À savoir que procéder au ramonage de sa cheminée coûte environ 40 à 80 euros, en fonction du type d’installation de chauffage ainsi que du professionnel que vous avez engagé.

Cheminée non ramonée : les risques encourus

Rappelons que le ramonage de cheminée n’est pas une option, c’est une intervention obligatoire. Et selon la loi, le ramonage devrait s’effectuer 2 fois par an, mais cette fréquence dépend de chaque région. Ce qu’il faut ainsi vérifier auprès de la municipalité. En effet, ne pas faire ramoner sa cheminée c’est exposer sa santé, mais surtout sa vie et celle d’autrui à des risques graves. Le plus fréquent est l’incendie, lorsque le conduit est trop sali. Le second risque encouru par une cheminée non ramonée est l’intoxication par la fumée ou par des gaz toxiques. Avec le ramonage, vous pouvez éviter l’obstruction de la cheminée, causée dès fois par la suie, des branchages ou encore des nids d’oiseaux. Côté financière, ne pas ramoner sa cheminée vous expose à des amendes. Cela peut réduire également les indemnités en cas de sinistre.