Finance

Tout savoir sur l’épargne salariale

épargne salariale

Une solution plus efficace, certaines entreprises offrent à leurs salariés l’épargne salariale. Il s’agit d’un ou plusieurs outils d’épargne pour les accompagner dans leur démarche personnelle d’épargne. Prenant la forme de sommes, l’épargne salariale se compose de plusieurs dispositifs permettant d’associer les salariés à la réussite de l’entreprise. Mais de quoi parle-t-on exactement ? On explique tout dans cet article.

L’épargne salariale, c’est quoi ?

Très sollicitée par les entreprises, l’épargne salariale est un dispositif gagnant-gagnant pour l’employeur et ses collaborateurs. Il s’agit plus précisément d’un système d’épargne collectif mis en place dans certaines entreprises. Cette dernière vise le partage des bénéfices auprès des salariés pour les associer à la performance de l’entreprise. L’épargne salariale vient également apporter un complément de rémunération immédiat.

Ce qui permet aux salariés de se constituer une épargne personnelle en vue de la retraite, grâce à un cadre fiscal avantageux. D’un autre côté, c’est un outil de politique sociale incitatif auprès des collaborateurs afin de les motiver et de les fidéliser. Et, pour favoriser l’épargne salariale à une augmentation ou une prime collective, l’employeur bénéficie aussi d’avantages sociaux et fiscaux.

Par ailleurs, avec l’aide de l’entreprise, c’est un excellent moyen de se constituer un capital. Bien évidemment, épargner permet d’anticiper ou de prévenir une baisse de rémunération, notamment en cas de chômage, de reconversion professionnelle, etc. Ainsi, on peut toujours financer des projets personnels importants tels que le mariage, la naissance, ou encore pour préparer sa retraite.

Fonctionnement de l’épargne salariale

Chaque année, on reçoit son épargne salariale sous forme d’avis d’option, de participation et/ou d’intéressement. Ces avis présentent les sommes qui reviennent à soi et permettent de choisir parmi les options proposées. Ainsi, on peut donc percevoir les sommes directement et les rendre imposables, les investir dans un PEE et/ou un PERCO ou encore percevoir une partie des sommes et investir l’autre.

Le Plan d’Épargne Entreprise ou PEE permet de se constituer une épargne de moyen terme. Les sommes investies au PEE sont légalement bloquées pendant 5 ans. D’ailleurs, le Plan d’Épargne Retraite Collectif est un outil d’épargne destiné à la préparation de sa retraite. En effet, les sommes versées sont légalement bloquées jusqu’à son départ à la retraite.

Les différents avantages de l’épargne salariale

L’épargne salariale a pour principe de permettre à un salarié de se constituer un capital à moyen ou long terme, avec l’aide de son employeur, en l’associant aux résultats de l’entreprise, tout en bénéficiant d’avantages sociaux et fiscaux. Et pour favoriser l’épargne salariale, la loi Pacte a renforcé ces conditions avantageuses.

En effet, les sommes attribuées au titre de l’épargne salariale sont exonérées de charges sociales et d’impôt sur le revenu si elles sont placées sur des PEE ou des PERCO. Toutefois, les sommes versées au titre de l’abondement par l’employeur ne sont pas prises en compte dans le calcul du revenu imposable. D’ailleurs, les versements volontaires effectués sur un PERCO sont aussi déductibles du revenu imposable du foyer, jusqu’à certains plafonds.

Par ailleurs, il faut noter que l’épargne salariale offre également des avantages pour l’employeur. Les sommes versées au titre de l’épargne salariale sont déductibles du bénéfice imposable, et exonérées de certaines taxes sur les salaires. Elles sont aussi exonérées de cotisations sociales et soumises au forfait social de 20 %. Enfin, sous certaines conditions, le taux de forfait social peut être réduit à 16 % voire supprimé.