Emploi

Les formations à suivre pour devenir décorateur d’intérieur

décorateur d'intérieur

Aussi simple qu’il n’y parait, le statut d’un décorateur d’intérieur s’obtient par effort et mérite. Bien que sa principale intervention consiste à concevoir, rénover et aménager, il doit faire preuve d’un savoir-faire impeccable en matière d’esthétisme, de budgétisation et d’agencement. Ce n’est pas pour rien si le parcours à suivre pour en devenir nécessite de bonnes bases formatives. Afin d’aider tous ceux qui veulent s’activer dans le secteur, voici les études fondamentales à envisager.

Un parcours en arts appliqués

En raison de la promotion de la technique DIY (Do It Yourself), les gens ont tendance à négliger les études nécessaires pour devenir un professionnel dans la décoration d’intérieur. Toutefois, le professionnalisme n’a rien à voir avec la possibilité de s’activer. Un expert doit faire preuve d’une maîtrise en la matière en vue de satisfaire ses clients sur tous les points. C’est à partir de ce concept que les écoles en arts appliqués entrent en scène. Dans cette optique, les formations pour décorateur d’intérieur disponibles sont les suivants.

Une étude en architecture intérieure ou en design d’espace

Pour mieux maîtriser les différentes techniques en agencement et en esthétique de maison, il est préférable de suivre un parcours en arts appliqués et beaux-arts spécialisés en architecture intérieure. Celui-ci permet de décrocher le diplôme « DN Made mention espace ». Faisant référence à deux années d’études, cette formation approuve le statut de décorateur professionnel.

Une étude universitaire en métiers d’art

Proposé dans la plupart des universités, un parcours de métiers d’art correspond à trois années d’études en conception architecturale et en optimisation de design d’intérieur. Il délivre le DMA (Diplôme de Métiers d’Art) et permet au ressortant d’être nommé en tant qu’expert dans le domaine.

Une étude en arts plastiques

Quand on veut aller plus loin dans la spécialisation sur la décoration d’intérieur, il est préférable de suivre une étude en arts plastiques. Dans cette mesure, on doit décrocher un DNSEP (Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique) à la suite d’un cursus de 5 années d’études. Quoi qu’il en soit, celui-ci ne peut être obtenu qu’après avoir obtenu un DNAP (Diplôme d’Arts Plastiques). Ce dernier fait référence à 180 crédits, soit de niveau licence.

Un cursus post-bac

Malgré tout, il n’est pas forcément nécessaire de suivre des parcours universitaires pour devenir expert en décoration d’intérieur. Certains instituts proposent des formations professionnalisantes pour forger les passionnés en fonction du savoir-faire et de l’expertise. Toutefois, une référence académique est exigée dans cette mesure (notamment le bac).

En ce qui concerne les programmes à suivre, l’apprenant doit procéder de la manière suivante.

  • Apprendre les principes fondamentaux de la décoration et de la décoration d’intérieur,
  • Connaître les types de matériaux et leurs spécificités,
  • Faire le point sur l’évolution des techniques et des styles d’architecture intérieure,
  • Apprendre à s’activer directement dans le secteur à travers les stages,
  • Apprendre à réaliser des devis de réalisation en fonction des conditions du client,
  • Adopter des idées de créativité pour aboutir à l’originalité

Malgré tout, il est important de souligner que dans cette optique, la formation n’est pas certifiée. Elle est surtout basée sur la compétence et l’application.