Les bienfaits du yaourt sur notre corps

bienfaits du yaourt

Bon pour les os, pour la croissance, pour le système immunitaire, pour la digestion et même pour la santé vaginale, à en croire les statistiques, le yaourt est un véritable élixir de bienfaits pour notre organisme ! C’est bon signe quand on pense qu’il est difficile de s’en passer et que la privation peut être vécue comme une punition. Si tels sont les bienfaits du yaourt, la curiosité pousse à comprendre ce qui passe dans l’organisme lorsqu’on consomme du yaourt. Cet article décrit le mécanisme qui se produit dans le corps lorsqu’une personne mange ce petit pot aux mille bienfaits.

Le lien entre la consommation yaourt et le taux de lactobacilles dans les intestins

Selon les recherches réalisées par l’université Illinois aux États-Unis, le yaourt est l’un des produits laitiers qui favorisent la régulation de la flore intestinale ou microbiome intestinal. En effet, avec sa concentration en probiotiques, sa consommation a tendance à augmenter la population lactobacilles présentes dans l’intestin. Ces espèces microbiennes  vivantes sont indispensables pour la santé de l’instestin. Il a été observé que la consommation régulière de yaourt chez des individus testés provoque une hausse significative de lactobacilles. À l’opposé, ceux qui se nourrissaient de blé, de soja ou d’orge, mais qui ne consommaient pas de yaourt sont victimes de déséquilibre de leur flore intestinale. Cela explique le rôle clé du yaourt dans la constitution de la flore intestinale.

La consommation de yaourt favorise la production de peptides bioactifs

À la grande différence du lait non fermenté, le yaourt est constitué de protéines laitières qui génèrent des molécules qualifiées de peptides bioactifs, Selon André Marette, un scientifique de l’université Laval du Canada, ces peptides bioactifs apportent à l’organisme la faculté de gérer l’hypertension, la boulimie et la sensibilité aux maladies. De plus, il a été également prouvé que un régime alimentaire composé de yaourt contribue à lutter contre le diabète de type 2, les problèmes cardiaques et l’obésité. En outre, ces peptides bioactifs ont une propriété anti-inflammatoire, antioxydante, ostéogénique, immunomodulatoire, opioïde et anti-thrombotique.

Concrètement, qu’est-ce que cela signifie pour notre santé ?

Ces études démontrent de manière significative, quels sont apports réels de la consommation de yaourt maison. En outre, il est même suggéré d’en consommer régulièrement. En raison de ses propriétés nutritionnelles et sanitaires, ce yaourt devrait figurer dans les menus journaliers et servi au petit-déjeuner, après le repas sous forme de dessert et à l’heure du goûter. Que ce soient pour la croissance, la reproduction et même la ménopause, le yaourt peut être considéré comme un complément alimentaire, comblant les carences en probiotiques.

Préparer soi-même ses yaourts

Même chez des patients qui présentent déjà des troubles cardiaques ou immuno-déficitaires, le yaourt peut compléter leurs soins et traitements médicaux. Il n’y a donc aucune raison de s’en priver et le meilleur moyen de s’en approvisionner est de préparer soi-même ses yaourts. En achetant une yaourtière, vous pourrez concocter différentes recettes de yaourt maison aussi hygiéniques que délicieuses. Associés à d’autres ingrédients tels que des fruits ou du miel, le yaourt offrira aux palais des bouchées savoureuses de vitamines et de nutriments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *