Guide pour changer ses fenêtres

changer ses fenetres

Au bout d’un certain temps, il est important de remplacer ses fenêtres. Le problème est soit dû à une détérioration de leur qualité, soit un besoin d’isolation thermique et acoustique. Depuis quelques années, la performance énergétique est exigée au sein des pays membres de l’Union Européenne selon la Directive sur l’efficacité énergétique (EE).

Pourquoi changer ses fenêtres ?

Il faut savoir que les ouvertures constituent 10 à 15 % des pertes de chaleur. Durant la période hivernale, il y a donc une surconsommation de chauffage et un manque du confort si la fenêtre date de plusieurs années (5 à 30 % de la facture). Des phénomènes de paroi froide sur les vitres accroissent ces dépenses énergétiques.

En ce sens, le remplacement des menuiseries est une nécessité afin de mieux conserver la chaleur. Par ailleurs, les nouveaux modèles de vitrage sont des moyens efficaces pour limiter la pollution sonore extérieure.

Quel matériau choisir ?

Les fenêtres en bois sont toujours jolies à voir. Elles sont très prisées car elles sont plus traditionnelles et décoratives. Cependant, il existe d’autres matériaux tels que le PVC ou l’aluminium.

Les modèles de fenêtre en bois nécessitent beaucoup d’entretien pour conserver la surface. Les fenêtres en aluminium sont par contre inaltérables par le vent et la pluie. De plus, elles sont disponibles en plusieurs coloris et motifs.

Cependant, les fenêtres en PVC sont les plus demandées. Elles offrent une isolation thermique efficace et n’exige aucun grand entretien.

La qualité des fenêtres est-elle assurée ?

Il existe un classement AEV qui garantit l’étanchéité à l’eau et à l’air, et l’endurance face aux vents. Le certificat Acotherm certifie le produit s’il est performant en termes d’isolation acoustique et thermique.

À part cela, un label Cekal est apposé sur les fenêtres qui ont un double vitrage efficace. Et en ce qui concerne la décoloration, la protection contre les UV ou l’anti-rayure, un autre label appelé Qualicoat est indiqué sur le produit.

Le coût des dépenses

Le prix d’une fenêtre dépend du matériau, du type de vitrage et des dimensions. De plus, un modèle sur mesure coûte encore plus qu’un modèle standard.

Pour une dimension de 140 x 115 cm, le prix peut débuter à 250 € pour un PVC, à 300 € pour le bois et à 400 € pour un aluminium. Mais ces prix ne concernent que la fenêtre. Le montant de la pose est un autre budget. Pour ce faire, il faut débourser entre 150 à 300 € de main-d’œuvre.

Au final, le remplacement de toutes ses fenêtres peut s’élever en moyenne à 5000 €. Pour certains, cela est une nécessité. D’autres préfèrent différer vu le montant final.

Les garanties pour la pose

Avant de recourir aux services d’un poseur, il faut qu’il soit couvert par une garantie responsabilité civile décennale. Il vous est également possible d’exiger de lui une attestation d’assurance avant la commande.

Par ailleurs, les travaux de changement et de pose de fenêtre bénéficient d’une garantie de parfait achèvement, d’une garantie de bon fonctionnement et d’une garantie décennale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *