Banque en ligne VS Banque traditionnelle

banque

A l’heure où les technologies ne cessent de se développer, les banques en ligne ne s’attardent pas non plus à se multiplier. Elles arrivent à séduire de nouveaux clients via leurs offres avantageuses pendant que les banques traditionnelles définissent d’autres stratégies encore contestées par les acquéreurs. Les deux institutions opèrent toutes en ligne, mais les e-banques ne possèdent pas d’agence physique.

Avantages des banques en ligne

Les e-banques proposent les mêmes services que les banques ordinaires. Elles sont essentiellement réputées par le fait qu’elles prennent des frais réduits, voire nuls. Ce qui fait que les intéressés bénéficient des tarifs « bon marché » par rapport à ceux des banques classiques : 4 à 5 fois moins élevés. En outre, les banques en ligne proposent la gratuité des cartes bancaires contrairement aux banques familières. D’autres opérations n’exigent pas aussi des frais comme les envois de chéquiers, l’ouverture, la tenue et la fermeture d’un compte courant…

Les clients des banques en ligne peuvent effectuer des opérations liées à leurs comptes à n’importe quelle heure vu qu’internet permet tout. Quoi de plus formidable que de pouvoir rencontrer son conseiller en ligne à des heures étendues ? En outre, les e-banques donnent des informations complètes à leurs clients, par exemple lorsqu’ils accèdent au comparateur de crédit… Les offres de ces banques surpassent celles des institutions traditionnelles, principalement le déblocage de fonds très rapidement. Tout de même, il faut toujours rester vigilant.

Point négatif des banques traditionnelles

A côté de cette belle relance du secteur purement numérique, les banques classiques ne cessent de faire des « faux pas ». C’est le propos de la majorité des clients en constatant que les frais bancaires explosent depuis quelques mois. Ce sont essentiellement les frais de tenue de compte qui varient selon chaque établissement.

Les frais de tenues de compte prélevés par les banques traditionnelles s’appliquent aux comptes actifs : frais de tenus de compte standard et/ou comptes inactifs : frais de tenue de compte inactif. C’est un mal indispensable malgré que la concurrence soit rude actuellement. Les opérations comme le relevé, l’envoi, l’état du compte de client, l’émission de chéquier, l’envoi du chéquier à domicile… coûtent, en fait, aux banques traditionnelles. C’est ce qui leur oblige à prélever les frais de tenues de comptes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *