Salon de Pékin 2018 : Mercedes et Skoda font sensations

skoda

Depuis 1990, le salon de Pékin est un rendez-vous incontournable pour les constructeurs et les amateurs de belles mécaniques. Pour l’édition 2018, deux marques européennes vont voler la vedette aux griffes chinoises. Mercedes compte impressionner les visiteurs avec une limousine SUV racée concocté par son préparateur premium Maybach. A ses côtés, Skoda fera un clin d’œil aux conducteurs asiatiques en présentant une voiture exclusivement réservé au marché chinois. Voici les détails.

SUV Maybach, la star du salon de Pékin

Se tenant tous les deux ans dans la capitale chinoise, le salon de Pékin est une occasion de découvrir les voitures asiatiques. Les voitures produites dans le pays sont à l’honneur. Cependant, l’édition 2018 est une aubaine pour Mercedes de présenter un tout nouveau véhicule qui fera tourner les têtes. La marque allemande profite de cette grande messe de l’automobile pour présenter son SUV signé Maybach. Le préparateur attitré du constructeur propose de découvrir une voiture mi-SUV mi berline. Les premières images de cette nouveauté mécanique ont fuitées quelques jours avant l’ouverture du salon le 25 avril 2018. Inspirée du concept Vision Mercedes-Maybach 6, cette voiture haut de gamme se présente comme une concurrente sérieuse des luxueuses berlines Bentley. C’est même une menace pour la séduisante Bentayga. Ce sera également une rivale pour les dernières nées de chez Rolls Royce, notamment pour le modèle Cullinan.

Skoda présente un véhicule réservé au marché chinois

A quelques jours de l’ouverture du salon de l’auto chinoise, Skoda a levé le voile sur une toute nouvelle voiture. Cette dernière a été baptisée Kamiq. Le constructeur tchèque s’est résolu de proposer une SUV rien que pour le marché chinois. En gros, cette nouveauté est ainsi la version plus abordable de la Karoq, le modèle phare de la marque. Pour les connaisseurs, sa conception se rapproche beaucoup de celle de Kodiaq. Cela signifie que cette voiture a de l’allure. Ses lignes fluides la rendent adaptées pour la ville. Elle a également un intérieur chic sans être luxueux. Sous le capot, cette SUV taillée pour le marché asiatique dispose d’un moteur 1,5 litre atmosphérique. Ce dernier développe 110 chevaux. La boite automatique devrait être proposée en option. Le tarif de cette nouveauté tchèque sera normalement situé entre 90 000 et 100 000 yuans, soit entre 11 600 et 12 800 euros.

Les constructeurs chinois passent à l’électrique

Tous les deux ans, les marques européennes sont fidèles au rendez-vous de Pékin. Les stands présentent régulièrement des nouveautés qui séduisent les automobilistes locaux. Cela dit, les constructeurs chinois sont également dans la mêlée. La marque JAC sera l’une des vedettes de cet évènement aussi prisé que les 24 heures motos avec son véhicule électrique dont l’autonomie atteindra les 500 kilomètres. La charge de la batterie de 60 kWh atteindra 80% en une heure. Ce sera ainsi un concurrent à redouter pour les voitures vertes américaines, notamment pour les modèles Tesla. La JAC iEV A50 se distingue par sa carrosserie tricorps que la clientèle chinoise affectionne particulièrement. Vivement le salon de Pékin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *