Explosion immense au niveau du marché de l’automobile électrique

automobile éléctrique

Moins polluante que le modèle traditionnel, la voiture électrique est de plus en plus populaire. En effet, bonne nouvelle pour l’environnement, les ventes explosent. L’année 2018 a été marquée par des résultats positifs au niveau de nombreux pays dont la France. Cette tendance, soutenue par de nombreux investissements, devrait même se poursuivre en 2019.

Une forte évolution surtout en 2018

Le marché de l’automobile est en pleine croissance. D’après les derniers chiffres de Bloomberg, le parc électrique total est de 4 millions de voitures. Cela représente 3% du marché mondial. Sa part reste alors encore faible mais sa progression est forte. Lors de la période juin 2017 à juin 2018 surtout, les ventes ont explosés. Sur 1,1 million de véhicules vendues, plus de la moitié était électrique. Ce phénomène a été observé sur le marché européen, japonais, nord-américain et chinois. Les modèles hybrides rechargeables sont également populaires avec une hausse de 24% des ventes en 2018. En effet, plus de 14 000 exemplaires ont été écoulés.

Un intérêt de plus en plus grand au niveau des pays

En France, près de 40 000 voitures de ce type ont été vendues en 2018 selon les données de l’association nationale pour le développement de la mobilité électrique. L’année s’est même achevée avec un chiffre record de 4500 immatriculations lors du mois de décembre. La Norvège reste cependant la championne dans le domaine. L’année dernière, une voiture sur trois vendue était électrique. Il est même possible que le pays interdise les moteurs à combustion dès 2025. Cette situation a été notamment favorisée par la suppression des taxes. Au contraire, les incitations ont augmentés tels que le stationnement gratuit.

Une tendance appuyée par les politiques

La tendance actuelle est appuyée par les subventions d’aides à l’achat de véhicules propres. S’ajoute à cela les politiques de sensibilisation contre la pollution. L’Allemagne par exemple prévoit de mettre en place des quotas de vente. Ils seraient fixés à 25% en 2025 et 50% en 2030. En parallèle, l’avantage fiscal des véhicules diesel serait aboli petit à petit. Mais cela reste encore une proposition présentée par une commission qui a été mise en place par le gouvernement.

La multiplication des innovations dans le domaine

Un investissement au niveau des infrastructures devrait également suivre afin de soutenir la forte croissance. Les recharges doivent en effet suivre le rythme de la croissance. Ainsi, en 10 ans, le nombre de points de recharge devrait être multiplié par 10. Justement, les innovations se multiplient déjà dans le domaine. La Start-up canadienne GBatteries par exemple annonce pouvoir recharger une batterie de 60 kWh à 50% en 5 minutes. Cette technologie n’a cependant pas encore été testée dans des conditions réelles. En Grande Bretagne, l’entreprise AFC Energy a également annoncé la mise au point du premier chargeur à pile hydrogène. Cette technologie devrait permettre d’offrir une énergie 100% propre pour la circulation des automobiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *